Anticosti; la vraie histoire...déjà annoncée.

Le cheptel de la réputée île de 8000 km² qui comptait 166 000 cerfs de Virginie selon le dernier inventaire de 2006 a drastiquement chuté à 37 135.  Au-delà de ce chiffre,  l’île était en surpopulation en fonction de la disponibilité de la nourriture sur le terrain, ce qui rendait les spécimens plus fragiles et moins aptes à survivre aux saisons hivernales. Aujourd’hui, avec les habitats qui se sont fortement dégradés et le surbroutage, la biologiste du MFFP Catherine Ayotte et son équipe ne savent plus vraiment quelle est la capacité de support. » 
Près d'une heure de réflexion vidéo pour vous aider à comprendre ce qui est arrivé dans les 120 dernières années  et ce qui arrivera fort probablement dans les prochaines décennies.

Cet article vous intéresse ? Pour lire la suite :
Achetez l'article ou Abonnez-vous