La densité...ça veut dire quoi? Louis Gagnon et Marc Bergeron.

Les chasseurs de chevreuils ou d’orignaux ne font pas toujours la différence entre une densité de bêtes au km2 et une qualité de chasse en terme d’âge d’individus. Pourtant il est tout à fait possible de récolter un orignal hors standard dans un secteur à faible densité et il est aussi tout à fait normal de ne jamais récolter un orignal de 45po et plus dans un bon secteur même si vous avez des gènes de Morneau-Tremblay qui coulent dans vos veines.

 

La qualité est souvent synonyme de pression de chasse basse qui à son tour est synonyme d’accès limité ou de petit secteur oublié…

Ceci est autant vrai pour le chevreuil que pour l’orignal. La donnée qui change la plupart du temps est la grandeur des territoires pour chacun de ces gibiers. Ça prend évidemment un plus grand terrain pour garder 5-6 orignaux que pour garder 5-6 chevreuils. On parle souvent d’ailleurs d’une densité d’orignaux au 10km2 tandis qu’on ramène cela en chevreuil par km2 pour le plus petit cervidé. Comprendre la densité et la pression de chasse; c’est l’essentiel du succès. Plus de 70 minutes d’entrevue pour comprendre les concepts.

Cet article vous intéresse ? Pour lire la suite :
Achetez l'article ou Abonnez-vous